Pli – Revue

Formats(s) – Septembre 2016

Pli 01

Format(s)

 

Sortie

Septembre 2016

 

Nombre de pages

288 + 9 illustrations

 

Format

16 × 24 cm

 

Nombre d'exemplaires

800

 

Langues

Français, Anglais

 

Techniques d'impression

Risographie, Sérigraphie,

Offset

 

Papiers

Munken blanc 90g,

Keaykolour Original 250g Royal Blue, Du Maine Green Gloss 90g

Équipe de rédaction

Christopher Dessus

Marion Claret

Adrien Rapin

Margaux Desombre

Thomas Lapointe

 

Traduction

François Giraldeau

Marie d'Oncieu

Leina Godin

Julie Tarrancle

 

Graphisme

Jean-Baptiste Parré

Sommaire

01

La crise, l’architecte

et l’atypique : vers
une redéfinition

du cadre de la pratique
des architectes,

Céline Cassourret

02

Informat(s),

Joanne Pouzenc

03

Enseigner le projet urbain

par le format du jeu,

David Malaud

04

“Learning from Detroit”,

le format de la mémoire,

Florian Bérenguer, Blandine Dupas, Hugo Lascoux, Emmanuel Leroy, David Malaud, Hélène Maupas, Taïna Pichon, Matthieu Torres

05

Entretien,

Cédric Libert

06

Deformatted streets :

what do we walk on

when we walk

in Detroit ?

Cigdem Talu

07

Entre lieux, récit d’une dialectique entre territoire

et architecture,

Amandine Romanet

08

La métropole des gares,

f&b cc

09

Les formats du paysage,  Quentin Debenest

et Pierre David

10

Vers de nouveaux

formats urbains,

Benjamin Aubry

11

Rem Koolhaas

et le cinématisme,

Romain David

12

La forme du livre :

une nouvelle spatialité,

Giaime Meloni

13

Médium : les moyens
de l’architecture,
entre processus

et produit,

Thaly Crespin

et Emmanuelle Lauzier

14

Rencontre,

Emmanuel Caille

15

Le combat de Pierre Patte à l’heure

de l’avènement

de la technologisation,

Pedro Gonçalves

16

Le format du panorama,

Laurent Lescop

17

Dimensions d’un discours :

Le Corbusier en 1937,

Léa Baudat

18

Livre d’architecture / Architecture du livre,

Marie Lafourcarde

19

Discussion,

Ruedi Baur et Silvia Dore

20

Le formatage occidental,

un héritage à mettre en péril ?

Julien Borrel

21

L’Arctique : palimpseste,

Audrey Touchette

22

If one says red,

Bérangère Armand

et Robert van Altena

Edito

 

Au-delà de la proximité des thématiques ou encore des centres d’intérêts, l’humain a renversé le prévisible et le préétabli de la commande. Cette forme d’activité collective peut être comparée à un apprentissage coopératif. À cette différence près que la forte autonomie laissée aux contributeurs permet in-fine de caractériser l’ensemble. C’est ce qui permet à cette revue de jouer un rôle en offrant des espaces d’expression aux architectes, mais aussi à d’autres créatifs. Nouvelle génération, nouvelles normes, nouvelles lois, nouveaux emplois et nouvelle jeunesse, la revue essaye de faire entendre une même voix. Elle est construite par ses auteurs autant que par ses concepteurs, dans un processus de discussion continue.

Pour ce deuxième numéro, Pli développe les questions que soulève la thématique du Format(s). Concept multi–facettes évoquant tour à tour des notions et leurs contraires, le format est aussi l’occasion pour la revue d’être pensée à partir de plusieurs outils papiers. Ouvert ou fermé, le format de la publication de 16 × 24 cm et des inserts illustrés, du A3 au A7, sont un premier pas vers la réflexion. À travers cette thématique nous interrogeons à la fois le fond et la forme de la “revue”, nous donnant l’occasion d’explorer des notions plus précises à travers sept chapitres.

 

Forme, Informat, représentation, échelles, collaboration... Être Pli, c’est constamment ré-interroger les formes préconçues ou validées des projets et des pratiques. C’est garder à coeur de questionner la définition même de la revue, d’essayer de la considérer dans une autre perspective. Au sein de ce numéro, ce sont neuf illustrateurs aux univers multiples qui jouent le jeu de l’interprétation et de la proximité avec l’architecture. Qui se plient à tenter de dé-formater notre manière d’appréhender nos disciplines et nos métiers, en constante évolution. Pli se veut pensif, réflexif, mais cherche toujours à s’ancrer dans une – notre – réalité.

À l’heure où il faut redéfinir notre manière de concevoir et de construire, la revue souhaite donner un environnement de développement des idées et de la pensée afin de composer de manière différente. Autrement dit, développer un propos commun et réagir vis–à–vis de notre propre réalité devient urgent. Dans l’acte et l’envie de faire, Pli c’est, une fois par an, un objet, mais surtout la volonté de changement d’une communauté qui croît et s’enrichit de ses rencontres tout au long de sa conception.

 

Visuels

Pli 02, Couverture

 Photo : Pli

Pli 02, Pages intérieures

 Photo : Pli

Pli 02, Entrée chapitre

 Photo : Pli

Illustrations du numéro

Remerciements

 

L’équipe remercie toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration du projet Pli 02, particulièrement les auteurs, les illustrateurs et graphistes.

Graphistes

Marion Dumas, Charlotte Oberlin, Coralie Miliere (Studio Silex), Paul Gacon

 

Photographe

Lætitia Queste

 

Illustrateur

Melody Leblond

Réalisateur

Bérengère Prevost

 

En collaboration avec

Print Van Paris, Peaks (Charles Aubertin, Camille Dupont, Samuel Jaubert de Beaujeu, Eva Maloisel), 10 point 15 (Julie Parmentier, Aurélien Sanchez)

 

 

Avec le soutien de

L’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles,

, L'Atelier International du Grand Paris, Le Pavillon de l'Arsenal, Abvent

 

 

 

Nous suivre :
Facebook
Instagram

contact@plirevue.com

 

Envoi du formulaire...

Erreur serveur

Formulaire reçu.

© Pli, revue d'architecture et d'édition  2016-2017. Tous droits réservés.

 

Pli – Revue

 

Pli – Revue

Format(s) – Septembre 2016

Pli 01

Format(s)

 

Sortie

Septembre 2016

 

Nombre de pages

288 + 9 illustrations

 

Format

16 × 24 cm

 

Nombre d'exemplaires

800

 

Langues

Français, Anglais

 

Techniques d'impression

Risographie, Sérigraphie,

Offset

 

Papiers

Munken blanc 90g,

Keaykolour Original 250g Royal Blue, Du Maine Green Gloss 90g

Équipe de rédaction

Christopher Dessus

Marion Claret

Adrien Rapin

Margaux Desombre

Thomas Lapointe

 

Traduction

François Giraldeau

Marie d'Oncieu

Leina Godin

Julie Tarrancle

 

Graphisme

Jean-Baptiste Parré

Sommaire

01

La crise, l’architecte

et l’atypique : vers
une redéfinition

du cadre de la pratique des architectes,

Céline Cassourret

02

Informat(s)

Joanne Pouzenc

03

Enseigner
le projet urbain

par le format du jeu,

David Malaud

04

“Learning from Detroit”, le format
de la mémoire,

Florian Bérenguer, Blandine Dupas, Hugo Lascoux, Emmanuel Leroy, David Malaud, Hélène Maupas, Taïna Pichon, Matthieu Torres

05

Entretien,

Cédric Libert

06

Deformatted streets:

what do we walk on

when we walk

in Detroit ?

Cigdem Talu

07

Entre lieux,

récit d’une dialectique entre territoire

et architecture,

Amandine Romanet

08

La métropole des gares, f&b cc

09

Les formats du paysage,  Quentin Debenest

et Pierre David

10

Vers de nouveaux formats urbains,

Benjamin Aubry

11

Rem Koolhaas

et le cinématisme,

Romain David

12

La forme du livre :

une nouvelle spatialité

Giaime Meloni

13

Médium : les moyens de l’architecture, entre processus et produit

Thaly Crespin et Emmanuelle Lauzier

14

Rencontre,

Emmanuel Caille

15

Le combat de Pierre Patte à l’heure de l’avènement de la technologisation,

Pedro Gonçalves

16

Le format du panorama,

Laurent Lescop

17

Dimensions d’un discours : Le Corbusier en 1937,

Léa Baudat

18

Livre d’architecture / Architecture du livre, Marie Lafourcarde

19

Discussion,

Ruedi Baur et Silvia Dore

20

Le formatage occidental, un héritage

à mettre en péril ?

Julien Borrel

21

L’Arctique : palimpseste,

Audrey Touchette

22

If one says red,

Bérangère Armand

et Robert van Altena

Edito

 

Au-delà de la proximité des thématiques ou encore des centres d’intérêts, l’humain a renversé le prévisible et le préétabli de la commande. Cette forme d’activité collective peut être comparée à un apprentissage coopératif. À cette différence près que la forte autonomie laissée aux contributeurs permet in-fine de caractériser l’ensemble. C’est ce qui permet à cette revue de jouer un rôle en offrant des espaces d’expression aux architectes, mais aussi à d’autres créatifs. Nouvelle génération, nouvelles normes, nouvelles lois, nouveaux emplois et nouvelle jeunesse, la revue essaye de faire entendre une même voix. Elle est construite par ses auteurs autant que par ses concepteurs, dans un processus de discussion continue.

Pour ce deuxième numéro, Pli développe les questions que soulève la thématique du Format(s). Concept multi–facettes évoquant tour à tour des notions et leurs contraires, le format est aussi l’occasion pour la revue d’être pensée à partir de plusieurs outils papiers. Ouvert ou fermé, le format de la publication de 16 × 24 cm et des inserts illustrés, du A3 au A7, sont un premier pas vers la réflexion. À travers cette thématique nous interrogeons à la fois le fond et la forme de la “revue”, nous donnant l’occasion d’explorer des notions plus précises à travers sept chapitres.

 

Forme, Informat, représentation, échelles, collaboration... Être Pli, c’est constamment ré-interroger les formes préconçues ou validées des projets et des pratiques. C’est garder à coeur de questionner la définition même de la revue, d’essayer de la considérer dans une autre perspective. Au sein de ce numéro, ce sont neuf illustrateurs aux univers multiples qui jouent le jeu de l’interprétation et de la proximité avec l’architecture. Qui se plient à tenter de dé-formater notre manière d’appréhender nos disciplines et nos métiers, en constante évolution. Pli se veut pensif, réflexif, mais cherche toujours à s’ancrer dans une – notre – réalité.

À l’heure où il faut redéfinir notre manière de concevoir et de construire, la revue souhaite donner un environnement de développement des idées et de la pensée afin de composer de manière différente. Autrement dit, développer un propos commun et réagir vis–à–vis de notre propre réalité devient urgent. Dans l’acte et l’envie de faire, Pli c’est, une fois par an, un objet, mais surtout la volonté de changement d’une communauté qui croît et s’enrichit de ses rencontres tout au long de sa conception.

Visuels

Pli 02, Couverture

 Photo : Pli

Pli 02, Pages intérieures

 Photo : Pli

Pli 02, Entrée chapitre

 Photo : Pli

Illustrations du numéro

Remerciements

 

L’équipe remercie toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration du projet Pli 02, particulièrement les auteurs, les illustrateurs et graphistes.

Graphistes

Marion Dumas, Charlotte Oberlin, Coralie Miliere (Studio Silex), Paul Gacon

 

Photographe

Lætitia Queste

 

Illustrateur

Melody Leblond

Réalisateur

Bérengère Prevost

 

En collaboration avec

Print Van Paris, Peaks (Charles Aubertin, Camille Dupont, Samuel Jaubert de Beaujeu, Eva Maloisel),

10 point 15 (Julie Parmentier, Aurélien Sanchez)

Avec le soutien de

L’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles, L'Atelier International du Grand Paris, Le Pavillon de l'Arsenal, Abvent

 

 

 

Pli – Revue

01

La crise,

l’architecte

et l’atypique : vers une redéfinition

du cadre

de la pratique

des architectes,

Céline Cassourret

02

Informat(s)

Joanne Pouzenc

03

Enseigner
le projet urbain

par le format

du jeu,

David Malaud

04

“Learning from Detroit”, le format
de la mémoire,

Florian Bérenguer, Blandine Dupas, Hugo Lascoux, Emmanuel Leroy, David Malaud, Hélène Maupas, Taïna Pichon, Matthieu Torres

05

Entretien,

Cédric Libert

06

Deformatted streets : what do

we walk on

when we walk in Detroit ?

Cigdem Talu

07

Entre lieux, récit d’une dialectique entre territoire

et architecture,

Amandine Romanet

08

La métropole des gares, f&b cc

09

Les formats

du paysage,

Quentin Debenest

et Pierre David

10

Vers de nouveaux formats urbains,

Benjamin Aubry

11

Rem Koolhaas

et le cinématisme,

Romain David

12

La forme du livre :

une nouvelle spatialité,

Giaime Meloni

13

Médium :

les moyens

de l’architecture, entre processus

et produit,

Thaly Crespin

et Emmanuelle Lauzier

14

Rencontre,

Emmanuel Caille

15

Le combat de Pierre Patte à l’heure de l’avènement de la technologisation,

Pedro Gonçalves

16

Le format du panorama,

Laurent Lescop

17

Dimensions d’un discours : Le Corbusier en 1937,

Léa Baudat

18

Livre d’architecture / Architecture du livre,

Marie Lafourcarde

19

Discussion,

Ruedi Baur

et Silvia Dore

20

Le formatage occidental,

un héritage

à mettre en péril ?

Julien Borrel

21

L’Arctique : palimpseste,

Audrey Touchette

22

If one says red,

Bérangère Armand

et Robert van Altena

Pli – Revue

Format(s) – Septembre 2016

Pli 01

Format(s)

 

Sortie

Septembre 2016

 

Nombre de pages

288 + 9 illustrations

 

Format

16 × 24 cm

 

Nombre d'exemplaires

800

Langues

Français, Anglais

 

Techniques d'impression

Risographie,

Sérigraphie,

Offset

 

Papiers

Munken blanc 90g,

Keaykolour Original 250g Royal Blue,

Du Maine Green Gloss 90g

Équipe de rédaction

Christopher Dessus

Marion Claret

Adrien Rapin

Margaux Desombre

Thomas Lapointe

 

Traduction

François Giraldeau

Marie d'Oncieu

Leina Godin

Julie Tarrancle

 

Graphisme

Jean-Baptiste Parré

Sommaire

01

La crise, l’architecte

et l’atypique :

vers une redéfinition

du cadre de la pratique

des architectes,

Céline Cassourret

02

Informat(s),

Joanne Pouzenc

03

Enseigner

le projet urbain

par le format du jeu,

David Malaud

04

“Learning from Detroit”, le format de la mémoire, Florian Bérenguer, Blandine Dupas, Hugo Lascoux, Emmanuel Leroy, David Malaud, Hélène Maupas, Taïna Pichon, Matthieu Torres

05

Entretien,

Cédric Libert

06

Deformatted streets : what do we walk on

when we walk

in Detroit ?

Cigdem Talu

07

Entre lieux,

récit d’une dialectique entre territoire

et architecture,

Amandine Romanet

08

La métropole des gares, f&b cc

09

Les formats du paysage,

Quentin Debenest

et Pierre David

10

Vers de nouveaux formats urbains,

Benjamin Aubry

11

Rem Koolhaas

et le cinématisme,

Romain David

12

La forme du livre :

une nouvelle spatialité,

Giaime Meloni

13

Médium : les moyens

de l’architecture, entre processus et produit,

Thaly Crespin

et Emmanuelle Lauzier

14

Rencontre,

Emmanuel Caille

15

Le combat de Pierre Patte à l’heure

de l’avènement

de la technologisation,

Pedro Gonçalves

16

Le format du panorama,

Laurent Lescop

17

Dimensions

d’un discours :

Le Corbusier en 1937,

Léa Baudat

18

Livre d’architecture / Architecture du livre,

Marie Lafourcarde

19

Discussion,

Ruedi Baur et Silvia Dore

20

Le formatage occidental,

un héritage

à mettre en péril ?

Julien Borrel

21

L’Arctique : palimpseste,

Audrey Touchette

22

If one says red,

Bérangère Armand

et Robert van Altena

Edito

 

Au-delà de la proximité des thématiques ou encore des centres d’intérêts, l’humain a renversé le prévisible et le préétabli de la commande. Cette forme d’activité collective peut être comparée à un apprentissage coopératif. À cette différence près que la forte autonomie laissée aux contributeurs permet in-fine de caractériser l’ensemble. C’est ce qui permet à cette revue de jouer un rôle en offrant des espaces d’expression aux architectes, mais aussi à d’autres créatifs. Nouvelle génération, nouvelles normes, nouvelles lois, nouveaux emplois et nouvelle jeunesse, la revue essaye de faire entendre une même voix. Elle est construite par ses auteurs autant que par ses concepteurs, dans un processus de discussion continue.

Pour ce deuxième numéro, Pli développe les questions que soulève la thématique du Format(s). Concept multi–facettes évoquant tour à tour des notions et leurs contraires, le format est aussi l’occasion pour la revue d’être pensée à partir de plusieurs outils papiers. Ouvert ou fermé, le format de la publication de 16 × 24 cm et des inserts illustrés, du A3 au A7, sont un premier pas vers la réflexion. À travers cette thématique nous interrogeons à la fois le fond et la forme de la “revue”, nous donnant l’occasion d’explorer des notions plus précises à travers sept chapitres.

 

Forme, Informat, représentation, échelles, collaboration... Être Pli, c’est constamment ré-interroger les formes préconçues ou validées des projets et des pratiques. C’est garder à coeur de questionner la définition même de la revue, d’essayer de la considérer dans une autre perspective. Au sein de ce numéro, ce sont neuf illustrateurs aux univers multiples qui jouent le jeu de l’interprétation et de la proximité avec l’architecture. Qui se plient à tenter de dé-formater notre manière d’appréhender nos disciplines et nos métiers, en constante évolution. Pli se veut pensif, réflexif, mais cherche toujours à s’ancrer dans une – notre – réalité.

À l’heure où il faut redéfinir notre manière de concevoir et de construire, la revue souhaite donner un environnement de développement des idées et de la pensée afin de composer de manière différente. Autrement dit, développer un propos commun et réagir vis–à–vis de notre propre réalité devient urgent. Dans l’acte et l’envie de faire, Pli c’est, une fois par an, un objet, mais surtout la volonté de changement d’une communauté qui croît et s’enrichit de ses rencontres tout au long de sa conception.

Visuels

Pli 02, Couverture

 Photo : Pli

Pli 02, Pages intérieures

 Photo : Pli

Pli 02, Entrée chapitre

 Photo : Pli

Illustrations du numéro

Remerciements

 

L’équipe remercie toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration du projet Pli 02, particulièrement les auteurs, les illustrateurs et graphistes.

Graphistes

Marion Dumas, Charlotte Oberlin, Coralie Miliere (Studio Silex), Paul Gacon

 

Photographe

Lætitia Queste

 

Illustrateur

Melody Leblond

Réalisateur

Bérengère Prevost

 

En collaboration avec

Print Van Paris, Peaks (Charles Aubertin, Camille Dupont, Samuel Jaubert

de Beaujeu, Eva Maloisel), 10 point 15 (Julie Parmentier, Aurélien Sanchez)

 

 

Avec le soutien de

L’École Nationale Supérieure d’Architecture

de Versailles, L'Atelier International du Grand Paris, Le Pavillon

de l'Arsenal, Abvent

 

 

 

 
 
 
 
 

Format(s) – Septembre 2016

06

Deformatted streets : what do we walk

 on when we walk in Detroit ?

Cigdem Talu

Sommaire

01

La crise, l’architecte et l’atypique :

vers une redéfinition du cadre

de la pratique des architectes,

Céline Cassourret

02

Improbabilis,
dynamiques naturelles

et hybridation

Nicolas D–Fernandez

03

Enseigner le projet urbain

par le format du jeu,

David Malaud

04

“Learning from Detroit”,

le format de la mémoire,

Florian Bérenguer, Blandine Dupas,

 Hugo Lascoux, Emmanuel Leroy,

 David Malaud, Hélène Maupas,

 Taïna Pichon, Matthieu Torres

05

Entretien,

Cédric Libert

07

Pierre Faucheux :

un espace de caractères,

Nathalie Pintus

08

Entre lieux, récit d’une dialectique

entre territoire et architecture,

Amandine Romanet

09

Les formats du paysage,

Quentin Debenest

et Pierre David

10

Vers de nouveaux formats urbains,

Benjamin Aubry

11

Rem Koolhaas et le cinématisme,

Romain David

12

La forme du livre :

une nouvelle spatialité,

Giaime Meloni

13

Médium :

les moyens de l’architecture,

entre processus et produit,

Thaly Crespin

et Emmanuelle Lauzier

14

Rencontre,

Emmanuel Caille

15

 Le combat de Pierre Patte

 à l’heure de l’avènement

de la technologisation,

Pedro Gonçalves

16

Le format du panorama,

Laurent Lescop

17

Dimensions d’un discours :

Le Corbusier en 1937,

Léa Baudat

18

 Livre d’architecture /

 Architecture du livre,

Marie Lafourcarde

19

Discussion,

Ruedi Baur et Silvia Dore

20

 Le formatage occidental,

un héritage à mettre en péril ?

Julien Borrel

21

L’Arctique : palimpseste,

Audrey Touchette

22

 If one says red,

Bérangère Armand

et Robert van Altena

Suivre Pli : Facebook  Instagram

 

Format(s)

Septembre 2016

01

La crise, l’architecte

et l’atypique :

vers une redéfinition du cadre

 de la pratique des architectes,

Céline Cassourret

06

Deformatted streets :

what do we walk on

 when we walk in Detroit ?

Cigdem Talu

04

“Learning from Detroit”,

le format de la mémoire,

Florian Bérenguer,

Blandine Dupas, Hugo Lascoux, Emmanuel Leroy, David Malaud, Hélène Maupas,

Taïna Pichon, Matthieu Torres

08

Entre lieux,

récit d’une dialectique

entre territoire et architecture,

Amandine Romanet

10

Vers de nouveaux

formats urbains,

Benjamin Aubry

11

Rem Koolhaas

et le cinématisme,

Romain David